MARIANNE MISPELAËRE

LES LANGUES COMME OBJETS MIGRATEURS

dans le cadre de l’action Nouveaux commanditaires

COMMANDITAIRES
enseignantes en lettres et langues, élèves, didacticienne des langues

MÉDIATION – PRODUCTION
thankyouforcoming, membre de la Société Nouveaux commanditaires Arts & Sciences

PHASE DÉFINITION DU PROJET
constitution du groupe de commanditaires, écriture de la commande, choix de l’artiste avec la médiatrice juin 2019 - février 2020

PHASE RECHERCHE
ateliers expérimentaux et conversations, réalisations d’œuvres mars 2020 - mars 2021

PHASE PRODUCTION
réalisation de l’œuvre protocolaire en réponse à la commande, réalisation du film septembre 2021 - avril 2022

LIEU
Marseille – Bouches-du-Rhône
collège Vieux Port, lycée Victor Hugo, lycée professionnel René Caillié

SOUTIENS ET PARTENAIRES
Un projet soutenu par la Fondation de France, la Fondation Daniel et Nina Carasso, la Fondation des Artistes, en association avec le Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur et l’Académie d’Aix-Marseille.
Avec le soutien de l’Académicienne Mme Barbara Cassin et de l’Inspectrice Académique Mme Odile Aubert.

L’action « Nouveaux commanditaires », initiée et soutenue par la Fondation de France depuis 1991, permet à des citoyennes et citoyens confrontés à des enjeux de société ou de développement d’un territoire, d’associer des artistes contemporain·es à leurs préoccupations en leur passant commande d’une œuvre. Son originalité - qui a déjà donné lieu à plus de 500 œuvres dans le monde entier - repose sur une conjonction nouvelle entre trois actrices et acteurs privilégiés : l’artiste, les citoyen·es commanditaires et la médiatrice culturelle agréée par la Fondation de France, accompagné·es des partenaires publics et privés réunis autour du projet. En savoir plus.

mispelaere mispelaere

COMMENT VOIS-TU LE MONDE À TRAVERS TA LANGUE ?
2020-2021
protocole
multiple, T-shirts blancs, textes imprimés en noir à l’intérieur du vêtement
exemplaires uniques

Chaque élève écrit un texte en écho à une question, dont l'interprétation est libre : « Comment vois-tu le monde à travers ta langue ? ».
Pour la majorité d’entre eux et elles, ces textes relèvent de l’intime et de l’histoire personnelle. Ces textes sont alors imprimés à l’intérieur de T-shirts qu’ils et elles pourront garder et porter au quotidien. Seul·e celui ou celle qui porte le T-shirt peut lire le texte en tirant légèrement sur sur l’encolure. Le dispositif permet de « porter » sa (ses) langue(s), de la (les) garder contre soi, à peine perceptible(s) au dehors.

mispelaere mispelaere