MARIANNE MISPELAËRE

ACTUALITÉS

RÉCENTE ACQUISITION
Mesurer les actes
CNAP - centre national des arts plastiques

RÉCENTE ACQUISITION
Autodafé (Quelque chose commence à craquer sous nos yeux)
FRAC Nouvelle-Aquitaine MÉCA - fond régional d'art contemporain

MARSEILLE. LES LANGUES COMME OBJETS MIGRATEURS
dans le cadre de l’action Nouveaux commanditaires soutenue par la Fondation de France
médiation – production : thankyouforcoming
commanditaires : enseignants, élèves, parents d'élèves de Marseille, professionnel.les des langues
un projet initié par Barbara Cassin, philologue, helléniste et philosophe.
présentation : 2022

1% CULTUREL
commande publique
collège Simone Veil de Saint Renan
inauguration : été 2021

À VENIR

TOMBER EN AMOUR
exposition collective
commissaire : Christophe Veys
la maison des Arts ; Schaerbeek /BE
03 septembre > 01 novembre

LE JOUR D'APRÈS
exposition collective
le Beffroi ; Montrouge
vern. 10 nov.
10 au 14 nov.

LE POUVOIR DES IMAGES
rencontre-conférence
journée d'étude "Penser Créer"
invitation : Jérome Duwa
école Estienne ; Paris
le 12 nov. à 14h


marianne.mispelaere@gmail.com

+33 (0)7 86 04 87 97
Née en 1988 en Isère, France
Vit et travaille à Aubervilliers

Diplômée de l’ESAL d’Épinal depuis 2009 et de la HEAR de Strasbourg depuis 2012, Marianne Mispelaëre travaille et expose en France et à l’étranger, récemment au Palais de Tokyo (Paris), au CND Centre National de la Danse (Pantin), à la galerie Salle Principale (Paris), à la Fondation Art Encounters (Timisoara). Elle travaille actuellement sur une commande relevant du 1% culturel en Bretagne, dont l'inauguration est prévue en 2021.
Marianne Mispelaëre a bénéficié d’une résidence de six mois à Berlin grâce au programme de la Christoph Merian Stiftung (Bâle, Suisse) en 2016 ; elle a été invitée à travailler à Baltimore et à Standing Rock (USA) en 2017, ainsi qu’à Brazzaville (République du Congo) en 2018. En 2020, le dispositif Nouveaux commanditaires (soutenu par la Fondation de France - médiation/production thankyouforcoming) lui permet de mener un projet en lien avec plusieurs établissements scolaires marseillais autour des langues, de l'exil et de la transmission.
Son travail a été récemment nominé au prix LEAP – Luxembourg Encouragement for Artists Prize (Luxembourg, 2018), et au prix AWARE – Archives of Women Artists, Research and Exhibitions par Hélène Guenin (Paris, 2018). Elle a obtenu le Grand Prix du Salon de Montrouge 2017, donnant lieu à une exposition personnelle au Palais de Tokyo en 2018, On vit qu’il n’y avait plus rien à voir.
Marianne Mispelaëre a co-fondé et a co-dirigé la maison d’édition PÉTROLE Éditions et la transrevue TALWEG entre 2013 et 2018. Elle écrit en qualité d’auteure au sein de différents contextes.











© Marianne Mispelaëre — 2011-2020. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, du site ou de l'un des éléments qui le composent est expressément interdite, de même que leur altération.
© photo : ADAGP, Paris.