MARIANNE MISPELAËRE

ACTUALITÉS

CO-HABITER LES LANGUES
par Virginie Bobin
texte critique à la propos de la commande Nouveaux commanditaires
2022

HYPERNUIT
exposition collective
commissariat : Claire Jacquet, Sandra Patron, Karen Tanguy, Anne Cadenet
Base sous-marine ; Bordeaux
14 avril > 28 août

OBJETS MIGRATEURS
exposition collective
Vieille Charité ; Marseille
8 avril > 18 oct.

À VENIR

LET YOUR ( ) DO THE TALKING. eyes, knee, whatever
exposition collective
commissariat : Luisa Schlotterbeck, Monty Richthofen & Maurice Funken
NAK ; Aix-la-chapelle /DE
11 sept. > 30 oct.

RE-RETOUR DE BABEL
exposition collective
commissariat : Luisa Bevilacqua, Justine Blau, Andrés Lejonas
Galeries Nei Liicht & Dominique Lang ; Dudelange /LU
17 sept. > 11 déc.

MULTIPLES
exposition collective
commissariat : Anne Sophie Bérard
The Caring Gallery ; Paris
12 > 23 sept.

FRAGMENT FRAGMENT
exposition collective
commissariat collectif
GEDOK & LAGUNE offspace ; Stuttgart /DE
7 > 29 sept.

5èmes RENCONTRES ARTS, CULTURES ET RURALITÉS
table ronde organisée par La chambre d’eau
Landrecies & Le Nouvion-en-Thiérache /59
13 > 14 oct.

HÉRITAGES : LES 40 ANS DU LAAC
exposition collective
commissariat : Sophie Warlop, Hanna Alkema, Richard Schotte, Jean Ficheux
LAAC ; Dunkerque
20 nov. 22 > 08 mai 23


marianne.mispelaere@gmail.com

+33 (0)7 86 04 87 97
Née en 1988 en Isère, France
Vit et travaille à Aubervilliers

Diplômée de l’ESAL d’Épinal depuis 2009 et de la HEAR de Strasbourg depuis 2012, Marianne Mispelaëre travaille et expose en France et à l’étranger, au Palais de Tokyo (Paris), au FRAC Normandie-Rouen, au FRAC Alsace, à la galerie Salle Principale (Paris), à l’iselp (Bruxelles /BE), à la Fondation Art Encounters (Timisoara /RO).
Ses actions performatives ont été activées au CEAAC (Strasbourg), au CND - Centre National de la Danse (Pantin), au Carreau du temple (Drawing Now, Paris), aux Rotondes et Cercle Cité (Luxembourg /LU).
Marianne Mispelaëre a bénéficié d’une résidence de six mois à Berlin grâce au programme de la Christoph Merian Stiftung (Bâle, Suisse) en 2016, puis a été invitée un mois à Brazzaville (République du Congo) en 2018. Elle est lauréate en 2021 de la résidence à Basis, Francfort, organisée par le CEAAC (Strasbourg).

Son travail a été nominé au prix LEAP (Luxembourg, 2018), et au prix AWARE – Archives of Women Artists, Research and Exhibitions par Hélène Guenin (Paris, 2018). Elle a obtenu le Grand Prix du Salon de Montrouge 2017.
Plusieurs de ses oeuvres ont intégré des collections publiques en France et en Belgique : FRAC Lorraine (2016, 2022), FRAC Alsace (2018, 2022), FRAC Normandie-Rouen (2019), CNAP (2020), FRAC Nouvelle-aquitaine MÉCA (2020), Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg (2021), Centre de la gravure et de l’image imprimée (2021).

Elle a réalisé une œuvre dans le cadre du 1% artistique en Bretagne, Finistère, inaugurée en 2021.
En 2020-22, le dispositif Nouveaux commanditaires lui à confié le projet «les langues comme objets migrateurs» (Marseille).
Marianne Mispelaëre agit au sein de Panorama des alernatives concrètes depuis 2020. Elle a co-fondé et a co-dirigé la maison d’édition PÉTROLE Éditions et la transrevue TALWEG entre 2013 et 2018. Elle écrit en qualité d’auteure au sein de différents contextes.











© Marianne Mispelaëre — 2011-2022. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, du site ou de l'un des éléments qui le composent est expressément interdite, de même que leur altération.
© photo : ADAGP, Paris.