MARIANNE MISPELAËRE

À VENIR

FAIRE AVEC
journée d'étude
invitation : Virginie Bobin
le 18 avril
ESADHaR ; Rouen

exposition personnelle
vernissage le 13 sept.
centre d'art Ygrec ; Aubervilliers

exposition collective
commissaires : Philippe Bettinelli & Anna Millers
vernissage le 26 sept.
MAMCS ; Strasbourg


marianne.mispelaere@gmail.com

+33 (0)7 86 04 87 97
Née en 1988 en Isère, France
Vit et travaille à Aubervilliers

Diplômée de l’ESAL d’Épinal depuis 2009 et de la HEAR de Strasbourg depuis 2012, Marianne Mispelaëre travaille et expose en France et à l’étranger, au Palais de Tokyo (Paris), au NAK (Aix-la-Chapelle. DE), à la galerie Salle Principale (Paris), à l’iselp (Bruxelles. BE), à la Fondation Art Encounters (Timisoara. RO).
Ses actions performatives ont été activées au CEAAC (Strasbourg), au CND - Centre National de la Danse (Pantin), au Carreau du temple (Drawing Now, Paris).
Son travail a été nominé au prix LEAP (Luxembourg, 2018), et au prix AWARE par Hélène Guenin (Paris, 2018). Elle a obtenu le Grand Prix du Salon de Montrouge 2017.
Plusieurs de ses oeuvres ont intégré des collections publiques en France et en Belgique : FRAC Occitanie Montpellier (2023), FRAC Lorraine (2016, 2022), FRAC Alsace (2018, 2022), Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg (2021), Centre de la gravure et de l’image imprimée (2021), CNAP (2020), FRAC Nouvelle-aquitaine MÉCA (2020), FRAC Normandie-Rouen (2019).
Marianne Mispelaëre a bénéficié d’une résidence de six mois à Berlin (Allemagne) grâce au programme de la Christoph Merian Stiftung en 2016, puis a été invitée en résidence à Brazzaville (République du Congo) en 2018 et à Basis, Francfort (Allemagne) en 2021.
Elle a réalisé deux commandes dans le cadre du 1% artistique : à Vagney (Vosges, 2023), et à Saint-Renan (Finistère, 2020-21). En 2020-22, le dispositif Nouveaux commanditaires lui permet de mener une recherche collaborative à Marseille, «Les langues comme objets migrateurs».
Marianne Mispelaëre a co-fondé et a co-dirigé la maison d’édition PÉTROLE Éditions et la transrevue TALWEG entre 2013 et 2018. Elle écrit en qualité d’auteure au sein de différents contextes.












© Marianne Mispelaëre — 2011-2024. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, du site ou de l'un des éléments qui le composent est expressément interdite, de même que leur altération.
© photo : ADAGP, Paris.